YouTube : le cinéma depuis son canapé

youtube VOD

Le premier long-métrage français made in YouTube

Suricate. Au delà du petit animal représenté par le fameux Timon dans le Roi Lion, Suricate est aussi un trio d’humoristes qui fait des vidéos sur Internet sur la fameuse chaine YouTube Golden Moustache. Le 24 novembre dernier, ils ont diffusé sur leur chaine YouTube directement leur premier long métrage… entièrement gratuit pour le spectateur. Quel est donc ce nouveau mode de diffusion de longs-métrages ?

Raphaël Descraques, Julien Josselin et Vincent Tirel sont trois comédiens humoristes découverts notamment grâce à YouTube. Ils jouent dans des sketchs, ils en écrivent, ils s’amusent, se produisent même sur scène. Tout ce succès et cette notoriété leur a permis de créer «Les Dissociés». Si ce nom ne vous dit rien, foncez voir sur YouTube et vous découvrirez un film. Un vrai de vrai, d’une heure et quart. Il accumule aujourd’hui près de 2 millions de vues depuis sa mise en ligne le 24 novembre 2015. En comparaison, le meilleur lancement français sorti au cinéma n’a fait se déplacer que 310 000 personnes.

Mais comment ont-ils bien pu créer un long métrage sans le budget d’un film français diffusé au cinéma ?

La réponse est très simple : placement de produit. Grâce à ce procédé, Suricate a pu obtenir un budget de 150 000€ pour réaliser leur film. Le placement de produit est une méthode très utilisée dans toutes les plus grandes productions, même Hollywoodiennes. On utilise un produit, on montre la marque et le tour est joué. Cette méthode est très régulièrement utilisée sur Internet et plus particulièrement sur YouTube, où les marques n’hésitent pas à envoyer des produits aux « youtubeurs » pour en parler. Le marché YouTube est devenu une vitrine publicitaire à part entière et les marques consacrent un réel investissement dans cette méthode. Un youtubeur rennais a d’ailleurs consacré une vidéo à ce moyen publicitaire.

Ce nouveau modèle économique est critiquable. Les marques, et donc la publicité, s’immiscent chez les gens partout où elles peuvent. On peut donc rapidement se poser la question de la légitimité de ces dernières à intervenir sur une plateforme censée être différente des médias classiques. Oui mais voilà, critiquable mais pratique car les moyens financiers augmentent et permettent d’offrir des projets de qualité, comme un long-métrage. Les avantages pour le spectateur sont d’ailleurs grands : plus besoin de se déplacer et payer une fortune une place de cinéma. On reste chez soi et on regarde un film inédit sur son ordinateur. Le géant YouTube a d’ailleurs senti le succès de ce nouveau mode de visionnage : il a lancé fin octobre dernier YouTube Red, une branche de YouTube payante qui offre du contenu exclusif contre un abonnement payant mensuel. La star de YouTube, Pewdiepie a déjà tourné dans un film pour le compte du nouveau service. YouTube Red devrait arriver prochainement en France.

A l’instar de Netflix, YouTube se met aussi à l’abonnement payant. Séries, cinéma, documentaires, vidéos exclusives… Tout se passe désormais sur Internet. Et cela continuera d’évoluer dans les prochaines années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.